carte_ostendeParce que nous avions envie de manger des moules et que nous ne mangeons des moules qu’au bord de la mer, nous avons décidé d’aller passer un week-end à Ostende en famille où se trouve le meilleur mosselrestaurant* que nous connaissons : la Friture Kombuis. L’occasion aussi de visiter un peu cette ville balnéaire que j’apprécie particulièrement pour son ambiance et ses quelques beaux bâtiments. Pas de nature sauvage, pas de front de mer dégagé, on le sait bien, c’est la côte belge, c’est moche, mais elle du charme malgré tout. Ostende est une ville dynamique et un bon endroit pour découvrir une grande partie du littoral belge.

Au menu de ce week-end (en musique) :

  • des moules et des frites
  • un pistolet à la salade de crevettes
  • le Mercator
  • la Maison Ensor
  • un tour en cuistax
  • l’Aquarium
  • une promenade et un verre sur la digue
  • des pâtisseries

Des moules et puis des frites

Frituur Kombuis OstendeAller à Ostende pour manger des moules me fait à chaque fois penser à Jacques Brel et à cette magnifique chanson Jef. Et puis, à Kombuis, pour moi le meilleur endroit où manger des moules à Ostende. Si vous n’aimez pas les moules, l’ambiance à elle seule vaut le détour et vous pouvez toujours commander autre chose. Vous avez le choix entre deux salles : le rez-de-chaussée ou l’étage. Pour plus de tranquillité ou un dîner-moules entre amoureux, préférez la salle à l’étage. Par contre, si vous êtes curieux de voir ce qui se passe en cuisine et si vous aimez les endroits vivants, choisissez une table du rez-de-chaussée. La salle est bruyante et, quand on ressort, on sent la friture et autres odeurs de cuisson. C’est vrai. Mais c’est un véritable spectacle que de voir le cuisinier jongler entre ces grosses marmites de moules. Ce n’est pas un restaurant raffiné, il ne paye pas de mine, c’est un peu à la bonne franquette. Nous y avons toujours mangé de grosses moules bien fondantes. Nous avons également testé les croquettes de crevettes : croustillantes à souhait et avec beaucoup de vraies crevettes dedans. En tout cas, Sacha a approuvé les moules et la croquette en les mangeant à la manière traditionnelle** sans même que nous ne le lui expliquions. Endroit couru à Ostende, les salles sont toujours combles et les serveurs n’arrêtent pas. Pensez à réserver votre table le week-end.

Kombuis, Van Iseghemlaan 24, 8400 Ostende (059 80 16 49)

La salade de crevettes

Marché aux crevettes OstendePour moi, la salade de crevettes est une autre institution culinaire quand on va à la mer (comme on dit ici). Et plus précisément, un pistolet à la salade de crevettes à manger sur la digue (quand il n’y a pas trop de vent). Si vous avez l’adresse d’une bonne poissonnerie à Ostende, je suis preneuse. Celle que nous connaissions a fermé et celle où nous sommes allés ne m’a pas convaincue. La salade était bonne mais pas à tomber par terre.

Le Mercator

Mercator, OstendeLe Mercator, ce fameux trois-mâts (non, non, n’y voyez aucune référence musicale) belge, est amarré à Ostende depuis 1964 et constitue pour les écoliers une visite obligatoire lors de leur classe de mer avec l’école. Fierté de la marine belge, ce navire-école qui a formé de nombreuses générations de marin, est l’un des navires les plus rapides de sa catégorie et a ramené en 1935 deux statues de l’Île de Pâques et en 1936 le corps du père Damien depuis Molokaï.

Le Mercator est la visite idéale à faire en famille à Ostende. Tout le monde y trouve son compte. Les grands, car il est synonyme d’aventures et de terres lointaines. Parce qu’il est extrêmement bien conservé et permet d’en savoir plus sur les navires et la vie à bord. Les petits, car monter sur le bateau est déjà une aventure, tout comme tenir la barre, découvrir les cordages, les ancres imposantes, les mâts et les reconstitutions des différentes pièces de la vie à bord. Sacha a adoré monter, descendre, circuler dans le labyrinthe que constitue la visite. Le temps d’un week-end, il s’est rêvé marin (comme nous d’ailleurs).Intérieur d'une cabine du Mercator, Ostende

Il est possible de visiter le Mercator tous les jours de 10h à 17h (4€/adulte, 2€ pour les + de 6 ans et gratuit pour les – de 6 ans).

La Maison Ensor

James Ensor, né en 1860 à Ostende, est un célèbre peintre belge d’avant-garde. Ses peintures et ses masques ont un côté fantastique et surréaliste, parfois presque effrayant pour moi. Le personnage aussi est fascinant : hors norme, original, ayant tout un monde dans sa tête. La maison Ensor, dans laquelle il a habité de 1917 à sa mort en 1949, ne permet pas de voir des toiles originales de l’artiste ou de mieux connaître son œuvre. Elle est plutôt une invitation à la découverte de l’univers de l’artiste : son amour pour la lumière d’Ostende et la région, son obsession pour les foules dans ses œuvres, ses dessins au travers desquels on perçoit la folie de son génie, ses masques et aussi son mobilier conservé au premier étage de la maison dans la salle à manger et le salon bleu où Ensor peignait et recevait ses amis artistes. Sacha a surtout été fasciné par le rez-de-chaussée avec les coquillages, les poissons, les masques et autres objets inhabituels.Maison Ensor, Ostende

La Maison Ensor, Vlaanderenstraat 27, 8400 Ostende. Ouvert du mercredi au lundi (2€/adulte, gratuit jusqu’à 12 ans inclus)

Le Cuistax

Cuistax OstendeLe cuistax, symbole de la côte belge, est une sorte de petite voiture sans moteur, de vélo à plusieurs places sous différentes formes, … Comment le définir ? Un truc avec trois roues ou plus, avec des pédales, pour une personne ou plus, de formes variées, idéal pour faire une longue promenade sur la digue, qu’on loue pour 30 minutes ou plus dans un des nombreux magasins situés sur la digue.

Le cuistax c’est sympa et c’est une super activité à faire en famille. Vous avez le choix soit de pousser votre petit dans une sorte de voiture, soit de louer une voiture pour les plus grands qui roulent seuls pendant que vous buvez un verre sur une terrasse, soit d’en prendre un grand et d’en faire une activité familiale. Vous ne pouvez pas aller à Ostende sans faire de cuistax au moins une fois. Je ne dis pas qu’il faut en faire à chacune de vos virées ostendaises, mais quand même de tenter l’expérience. C’est rigolo. Bien que le front de mer soit totalement bétonné et une succession de grandes barres d’immeubles, il reste à Ostende encore quelques beaux monuments datant du 19e siècle tels que les thermes ou encore la Villa Maritza. Nous avons pu voir, sous les arcades des Thermes, une chouette exposition de photos de Rudy Lamboray, Les 50 Salopards, portraits de comédiens belges en bad guys, à l’occasion du Festival du Film d’Ostende. Ces portraits sans fioritures sont beaux. Rien de plus à dire.Thermes, Ostende

L’Aquarium de la Mer du Nord

Aquarium d'OstendeAlors là, c’est un grand moment ! L’aquarium d’Ostende comprend une dizaine d’aquariums de base avec quelques poissons totalement neurasthéniques, un hippocampe dépressif et une crevette en décomposition. Seules les roussettes semblent bien se porter puisqu’elles se sont reproduites et sont les espèces les plus nombreuses dans cet aquarium. L’aquarium n’a pas grand intérêt à l’exception de montrer les espèces de la Mer du Nord (soles, plies, roussettes, merlans, raies, turbot, bars, blennies, homard, …) L’occasion pour moi de rappeler à Sacha que ces animaux seraient bien plus heureux dans leur environnement naturel. Lorsque je visite un aquarium ou un zoo, je me sens toujours mal à l’aise. Prise entre deux chaises, entre l’intérêt de faire découvrir aux enfants les merveilles de la nature, celles auxquelles ils n’ont pas facilement accès, et la réalité douloureuse de ces animaux enfermés et privés de leur liberté de déplacement montrés comme des attractions, comme des objets. Visite à faire si vous avez du temps à perdre ou à combler.

L’Aquarium de la Mer du Nord, Visserskaai, 8400 Ostende (2€/adulte, 1€/enfants de 4 à 14 ans, gratuit pour les – de 4 ans)

 

Se balader sur la digue

 

Digue OstendeSe balader sur la digue, regarder le soleil se coucher en buvant un verre au splendide et chaleureux Bistro Beau Site, se promener sur la jetée et observer la valse des bateaux qui entrent et sortent du port, photographier le phare. Des plaisirs simples. Un petit moment de sérénité à Ostende.

Bistro Beau Site, Albert I promenade 39, 8400 Ostende

La découverte du week-end : la pâtisserie Caruso

Alors que nous nous dirigions vers le port pour admirer encore une fois les voiliers qui nous font rêver, nous sommes passés devant la vitrine d’une pâtisserie. Attirée par les couleurs et alléchée à l’idée de manger une petite douceur, je me suis arrêtée et ai découvert des gâteaux tous plus beaux les uns que les autres. Je n’ai pu résister à la tentation et suis entrée pour commander deux merveilles : un misérable fourré avec une crème mascarpone à la framboise avec des framboises fraîches dedans et un montage de biscuit, purée de banane, crème anglaise, flan au chocolat et meringue. Impatients de les manger, nous n’avons pas attendu d’être rentrés pour les dévorer avec une cuillère. C’est donc équipé de deux couteaux et d’un morceau de carton que nous les avons goûtés. Le goût est à la hauteur de leur apparence. Un morceau de paradis ! Malheureusement, je n’ai pensé à faire une photo des ces merveilles qu’une fois terminées.

Pâtisserie Caruso, Nieuwstraat, 29, 8400 Ostende

 

Avez-vous déjà visité la côte belge ? Que me conseilleriez-vous pour notre prochaine escapade ostendaise ? Quel est votre meilleur souvenir d’enfance à la mer ?Vitrine d'une boutique à Ostende

Un week-end à Ostende vu par Mme Oreille ou par NowMadNow.

* Restaurant de moules.

** Vider une moule et utiliser sa coquille pour manger les autres moules et tremper ses frites dans la mayonnaise.