Un week-end en famille à Efteling

par | Août 10, 2017 | Pays-Bas | 2 commentaires

Bien que les Pays-Bas soient nos voisins, ce n’est jamais la première destination qui me vient à l’esprit lorsqu’il s’agit de s’évader le temps d’un week-end. Et pourtant, je sais que ce pays offre de très jolies découvertes et de beaux moments à vivre en famille. Certes, comme de nombreux belges, je suis allée à quelques jours à Amsterdam, je suis partie en voyage scolaire à Texel, j’ai passé plusieurs après-midi à Maastricht, j’ai navigué en Zélande et je suis allée me détendre aux thermes de Valkenburg. J’ai aussi eu la chance d’aller fêter mes 10 ans en compagnie de deux copains à Efteling et j’en ai gardé un souvenir émerveillé. Alors quand Tiphanya et Nine, invitées par le parc, nous ont proposé de les accompagner pour découvrir Efteling pendant 2 jours et de dormir sur place, je n’ai pas hésité un instant et nous avons organisé notre road-trip de l’été autour de cette destination même si d’ordinaire je n’apprécie pas les parcs d’attractions.

 

Enregistrer

Enregistrer

Efteling, un parc et des contes

Efteling, un parc consacré aux contes de notre enfance, ouvre ses portes en mai 1952 et se transforme au fil des ans en un véritable parc d’attractions familial en mettant un point d’honneur à préserver son univers féérique et en gardant son environnement boisé. Le parc est vaste et les attractions sont réparties de façon à ce que le visiteur ressente le moins possible la pression de la foule. Des attractions, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. On y croise aussi bien des familles que des groupes de jeunes et chacun en ressort les yeux pleins d’étoiles.

Pour notre première journée au parc, il pleut. Et cet élément fera de cette journée un régal ! Quand il pleut, les visiteurs sont beaucoup moins nombreux et nous aurons, à plusieurs reprises, l’impression d’être seuls dans le parc. Nous partons à la découverte du pays des contes… Une immersion dans le monde féérique et merveilleux. Nous prenons le temps de regarder, de raconter, de conter… Et puis, nous profitons des tours de manège, de chaises volantes et de chenilles à n’en plus finir… Les enfants éclatent de rire… Une belle journée qui finit sous les rayons d’un soleil couchant dans le village des Lavanors.

Pour la deuxième journée, le soleil nous accompagne et la foule également ! Qu’à cela ne tienne, nous ne gâcherons pas notre plaisir d’être là. Après un spectacle d’eau à l’entrée du parc, nous recherchons des attractions un peu plus sensationnelles pour la matinée. Rien de bien méchant avec des enfants de 4 ans mais beaucoup de rires, de la hauteur, un peu de secousses et des pantalons mouillés. Au détour d’un chemin, nous remarquons une poubelle très spéciale, la poubelle mangeuse de papier qui parle « Holle Bolle Gijs ». Quelle joie de jeter un papier quand celle-ci nous remercie ! Avant de quitter le parc, nous proposons aux enfants de retourner à l’endroit qu’ils ont préféré : le village des Lavanors et le monorail escargot en hauteur. Fourbus par les kilomètres parcourus dans le parc, nous rentrons à la maison le sourire aux lèvres et les yeux brillants de joie.

Efteling Bosrijk

Nous avons eu la chance d’être hébergés dans une très jolie maison au sein du village de vacances Efteling Bosrijk. Après plus de deux semaines en camping, nous étions très contents de retrouver l’eau chaude, la proximité d’une toilette et le confort d’un lit. Les maisons sont agréables et offrent tout le confort que l’on puisse espérer. Au sein du village de vacances, il y a une piscine (que nous n’aurons pas testée), une petite épicerie, un restaurant et un service de livraison de pizzas. La circulation des voitures est limitée et les enfants peuvent se déplacer librement en toute sécurité. L’endroit est beau, calme, apaisant et bien pensé pour les familles. Le soir, à l’heure du coucher, sous le grand porche d’entrée, des histoires sont racontées aux enfants (en néerlandais uniquement) qui portent presque tous les bonnets de nuit aux couleurs du parc. Et, petit plus qui a fortement enthousiasmé Sacha, il est possible de rejoindre le parc en prenant un petit train qui nous dépose juste à l’entrée.

Les parcs d’attractions et les villages de vacances ne m’attirent pas spécialement. Je les fuis même car je redoute la foule et le bruit. Pourtant Efteling m’a énormément plu. Cet endroit est différent. Il est apaisant. Reposant. Fantastique. J’ai pris beaucoup de plaisir à y passer ces quelques jours. Si comme moi vous redoutez les grands parcs d’attractions mais vos enfants ont très envie d’y aller, je vous recommande vivement cet endroit ! À seulement 1h45 de Bruxelles ou Liège, Efteling est l’endroit idéal où passer un week-end en famille. Seul bémol : les spectacles et les contes sont uniquement en néerlandais !

l

Pour un autre avis sur le parc, je vous invite à lire l’article de Tiphanya : Efteling, son premier parc d’attractions.

Nous logions au village de vacances Efteling Bosrijk, mais il existe également d’autres possibilités d’hébergements.

Nous sommes venus en voiture. Toutefois, il est possible de s’y rendre en transports en commun.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest :

Cet article est le fruit d’une invitation au parc Efteling en juillet 2016. Je reste néanmoins totalement libre du contenu de cet article. Il contient également un lien affilié. Si vous passez par ce lien pour effectuer votre réservation au village de vacances, vous ne paierez pas plus cher et vous nous permettrez de continuer l’aventure de ce blog.

Articles liés

Une photo, une histoire #12 : Mer du Nord, Zélande, Pays-Bas

Voici venu le dernier épisode de la série « Une photo, une histoire » grâce à laquelle j’ai replongé dans mes souvenirs, j’ai vécu à nouveau ces voyages qui m’ont forgée et je vous ai dévoilé quelques aspects de ma personnalité. Grâce à vos votes, nous avons voyagé en...

D’Amsterdam à Newcastle avec des enfants sur le King Seaways

Comme vous l'avez sûrement déjà lu, nous avons profité de nos vacances à quatre pour participer au HesFes que nous avions découvert grâce au documentaire de Clara Bellar, Etre et devenir, et qui se déroulait cette année à Pembrey, au Pays de Galles. Pour se rendre en...

Comment concilier blog et voyage avec un enfant ?

Depuis deux semaines sur les routes du Danemark, je m’interroge sur ma capacité à écrire des articles pour le blog tout en voyageant et en ayant un enfant qui m’occupe toute la journée. Je m’interroge parce que je trouve l’exercice difficile et demandant une grande...