Blog et carnet de voyage d'une maman, d'un papa et de leur fils autour du monde

Comment aborder une visite au musée avec un jeune enfant ?

Suite à notre voyage au Danemark lors duquel nous avons visité de nombreux musées, je me suis demandé quelle était la meilleure façon d’aborder une sortie au musée avec un jeune enfant. Je ne vais pas souvent au musée avec Sacha. Je préfère marcher dans les bois. Il m’arrive toutefois d’y aller. Rarement en Belgique. Plus souvent en voyage. A Tours, nous avions visité le Musée du compagnonnage. En Bosnie, la maison d’enfance d’Ivo Andrić à Travnik. A Marseille, le MuCEM. Et au Danemark, je ne les compte même pas. Pourquoi ne pas aller au musée avec Sacha ? Parce que je ne sais pas toujours comment l’intéresser à ce que nous allons voir. Parce que j’ai peur qu’il court dans tous les sens et touche à tout. Parce que ce n’est pas mon univers. Et pourtant, je pense qu’il est essentiel d’aller au musée avec nos enfants. C’est une façon d’ouvrir leur esprit, de leur montrer des choses auxquelles ils ne sont pas habitués, de les éveiller aux merveilles du monde, de leur faire découvrir des artistes ou des inventeurs, d’attiser leur curiosité, de former leur regard, d’apprendre d’une manière informelle. Nos visites au Danemark se sont, pour la plupart, bien passées. Elles m’ont d’ailleurs réconciliée avec les musées et, surtout, elles m’ont permis de prendre conscience qu’aller au musée avec Sacha était une expérience enrichissante pour nous deux à partir du moment où on l’abordait de manière ludique. Enrichissante pour moi parce que cela m’obligeait à regarder et à aborder l’art ou l’histoire différemment. Enrichissante pour Sacha qui a découvert des mondes, des cultures, des peintres, des sculptures qu’il ne connaissait pas du tout. Je ne pense pas qu’il ait retenu tout ce qu’on a vu mais il me parle encore des vikings.

De retour du Danemark, j’ai envie de prolonger cette expérience. Que ce soit en Belgique ou ailleurs. J’ai donc posé deux questions à plusieurs mamans blogeuses (ou pas) que j’apprécie afin d’avoir des idées pour préparer nos sorties et pour apprendre à relativiser lorsqu’une sortie ne se passe pas bien. En effet, avec un petit, rien n’est joué d’avance même si on prépare au mieux la visite. Si, comme moi, vous appréhendez les sorties au musée avec votre enfant ou vous voulez avoir de nouvelles idées pour préparer une sortie culturelle, découvrez les conseils des ces mamans ainsi que leurs musées préférés.

Tiphanya, du blog « Avenue Reine Mathilde« 

Typhanya est la maman de Nine, 3 ans, et voyage un peu partout dans le monde avec son namoureux et sa fille dans les bagages. J’aime sa vision de l’éducation, son besoin de réaliser ses rêves, ses idées et ses propositions. Je me retrouve un peu dans son parcours. De plus, Tiphanya s’intéresse beaucoup à la question des musées avec un jeune enfant. Il me semblait donc tout à fait approprié de lui poser mes questions.

Musée avec un enfant Manchester Avenue Reine Mathilde

@ Avenue Reine Mathilde

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Nine?

Je présente chaque sortie comme une aventure, une grande découverte. Je m’enthousiasme d’abord de façon un peu forcée et puis nous finissons totalement impatiente d’y être toutes les deux (ou tous les trois, mon namoureux est un grand fan de musée). Dans ce cas, nous avons tous conscience que la visite se fait avec Nine et donc à son rythme. Dans de rares occasions nous allons avec elle dans un musée que nous voulons voir. Dans ce cas, on se divise, alternant l’adulte avec elle et l’adulte en solo.

La première chose que nous faisons est de récupérer un plan et de nous asseoir. Chacun décrète ce qu’il veut absolument voir. De là nous établissons un circuit. Nous pouvons nous contenter de voir ces trois choses là et partir.

Avant la visite je me renseigne quand même un peu pour savoir si un circuit pour enfant est disponible ou des jeux à imprimer. Puis je prévois toujours dans mon sac de quoi dessiner.

2/ Quel est votre musée préféré ?

En France aucun musée n’a réellement soulevé mon enthousiasme pour une sortie en famille. Par contre au Royaume Uni, je nomine tout ce que j’ai fait. La galerie d’art de Manchester est vraiment top avec sa ceinture à outil. A Cardiff, la galerie d’histoire naturelle présente des automates d’animaux très réalistes. Avec l’avantage d’être gratuit la plupart du temps.

Tiphanya a rédigé de nombreux articles sur la question. Je vous invite à les lire :

5 règles d’or pour une sortie au musée avec un enfant de moins de 5 ans

Activités pour aimer les visites de musée en famille

Pourquoi visiter un musée avec de jeunes enfants ?

Initier ses enfants à l’art

Florence

Au musée du Cinquantenaire

@ Florence

Florence est une très bonne amie qui a une fille incroyable, Joséphine, 3 ans aussi. Florence est une enfant des musées et elle y emmène souvent Jo. Je ne pouvais donc pas ne pas lui demander son avis sur cette question. Et en plus, elle nous donne pleins d’idées de musées à faire en famille à Bruxelles.

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Jo ?

Je ne planifie jamais vraiment une sortie au musée, souvent, une matinée de weekend un peu vide est comblée par une visite. Je ne vais jamais voir d’exposition temporaire avec elle, sauf si elle peut l’intéresser, parce que c’est du temps de plaisir pour moi et je veux pouvoir en profiter seule, quitte à prendre un congé en semaine. Nous ne visitons donc que les collections permanentes en général.

Je lui annonce simplement que nous allons au musée, ce qui la met suffisamment en joie pour qu’elle accepte de sortir de la maison (ce qui n’est pas toujours évident avec ma casanière de fille). Comme on ne va jamais voir d’exposition temporaire, je n’ai souvent pas payé l’entrée bien chère et donc n’essaie pas à tout prix de « rentabiliser » la visite. Je laisse les choses aller à son rythme, sans lui donner de contraintes trop fortes.

En général, je choisis une œuvre et lui raconte, sous forme d’histoire, ce qui est indiqué sur la vignette, l’incite à regarder de plus près un détail qu’elle n’avait pas vu, brode un peu pour la captiver. C’est ensuite à son tour de choisir la pièce suivante et de me raconter une histoire qu’elle imagine avec l’œuvre. Parfois, ça part un peu n’importe comment, donc je recarde en lui donnant des informations.

Il est clair que je suis une « fille de musée ». J’ai toujours été dans les musées avec mes parents, je m’y suis parfois ennuyée, mais malgré tout, c’est un endroit où je ressens une grande paix intérieure.

2/ Quel est votre musée préféré ?

Notre (mon?) musée préféré pour l’instant est de loin le Cinquantenaire. L’entrée est absolument démocratique, les salles pratiquement vides, l’accès et le parking rêvés. On s’égare consciencieusement avec bonheur dans les collections qui me font rêver: Inde, Pakistan, Amérique du Sud, on a un petit parcours à nous et des œuvres phares qui nous captivent à chaque fois.

Avant, nous adorions le Musée de l’Afrique centrale à Tervueren, mais malheureusement, il est fermé encore pour une année au moins.

Quand il fait bon, nous allons au Musée de l’armée pour monter en haut des arcades.

A côté de chez nous, on a la chance d’aller à la tour japonaise et au pavillon chinois à pied et de découvrir le musée d’extrême orient.

Nous n’avons jamais été au Musée des enfants et personnellement je n’en garde pas un excellent souvenir.

Enfin, l’incontournable Musée d’histoire naturelle est un must, mais son prix pour la famille complète est un peu rédhibitoire pour y aller régulièrement, la file à l’entrée n’est pas motivante et la surpopulation dans les salles ne me plait pas.

Virginie, du blog « Une bordelaise à Paris« 

Virginie voyage en France et dans le monde avec Petit Chat, son bébé de 18 mois, et son mari. Installée à Paris, elle nous invite également à découvrir la Capitale en donnant de bonnes adresses culturelles et gustatives. J’aime sa manière de nous présenter les choses, comme si une copine nous racontait ses découvertes ou ses vacances.

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Petit Chat ?

Je ne vais pas te dresser un tableau idyllique de nos visites culturelles. Nous avons, nous aussi, eu des expériences de visite où nous avons passé plus de temps à courir après Petit Chat qu’à admirer les œuvres. Notre visite la plus épique a d’ailleurs certainement été le Musée Magritte à Bruxelles. Il faut dire que ce musée n’est pas très attractif pour un très jeune enfant.

Cependant, je trouve qu’il est difficile de savoir à l’avance comment va se passer une visite. Par exemple récemment, nous avons visité le château d’Alexandre Dumas et durant la visite une comédienne intervenait. Petit Chat a été littéralement subjugué par cette dame !

En ce moment, nous n’allons pas beaucoup au musée avec lui à Paris tout simplement parce que les weekends en hiver c’est juste l’horreur tellement il y a de monde ! Il faut déjà attendre avant de rentrer. Et même si on a des coupes files, à l’intérieur, c’est compliqué aussi. Mais j’ai très envie de tester avec lui des musées de sculptures comme le Musée Rodin ou des musées d’art contemporain parce que j’ai pu lire, notamment sur des blogs, que les enfants même très jeunes accrochaient très bien avec ce type d’œuvre !

D’un point de vue pratique, nous prenons toujours le porte-bébé avec nous. Du coup, s’il commence à courir partout et à être un peu excité, hop, nous le reprenons contre nous et en général après il est sage.

Pour le moment, nous ne préparons pas à proprement parlé les visites avec lui. Si ce n’est que nous lui disons quand même où nous allons. Je pense qu’à son âge (18 mois), il est plus sensible à un environnement général et du coup, le plus important est d’être en contact avec la culture plus que de comprendre en détail ce qu’il voit. En revanche, j’ai déjà repéré que certains établissements proposent des visites ou des ateliers spécialement pour les enfants, mais ce n’est pas avant 2 voire 3 ans. Si tu viens à Paris, il y a notamment le Musée en herbe ou le 104 qui proposent des activités vraiment chouettes aux enfants pour leur faire découvrir des œuvres où tu peux aller avec ton fils.

Musée avec un enfant

@ Virginie (Une bordelaise à Paris)

2/ Quel est votre musée préféré ?

Moi, je crois que mon musée préféré est le Louvre, mais cela fait des années que je n’y suis pas allée et je n’y ai encore jamais emmené Petit Chat.

Un musée qui a beaucoup plu à Mon Chéri et où il a déjà prévu de retourner avec Petit Chat quand il sera un peu plus grands, c’est le Musée des arts et métiers à Paris (en plus, il y a un brunch sympa le dimanche).

Sinon, voici quelques musées où nous sommes allés avec notre bébé depuis sa naissance :

– le tout premier : le Musée des arts décoratifs pour une expo sur la mécanique des dessous.

– A Cherbourg, un musée super à faire avec les enfants : la Cité de la mer (nous avons aussi fait le Musée du débarquement, mais il est plus adapté aux enfants plus grands)

Virginie, du blog « Les Aventures d’Arthur et Thibaut« 

Une maman de 2 petits garçons, 5 et 3 ans, qui voyage et randonne en famille en France ou ailleurs et nous fait découvrir aussi sa belle région, la Savoie. L’originalité du blog : c’est Arthur qui raconte leurs aventures.

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec tes enfants ?

Cela dépend du musée ! Avec les garçons, je ne me suis encore jamais aventurée à un musée d’art. Je vise plutôt des musées plus ludiques. Mes derniers articles parlent d’un Musée de la parfumerie à Grasse et du Musée des Confluences à Lyon! Par exemple, je vais aller au muséum d’histoire naturelle, plutôt qu’au musée des beaux arts. Ensuite, d’un point de vue pratique, au musée, je vais les écouter, et essayer de leur expliquer ce qu’ils voient. Souvent on fait au pas de course, car ils vont vite d’un endroit à l’autre ! J’ai mémoire aussi d’avoir fait 2 musées en Norvège, qu’Arthur avait adoré : le Musée de l’aviation à Bodo, avec des avions partout et le Musée du Fram à Oslo, où il y a un bateau au milieu du musée ! Cela l’attirait et il était très content de jouer à conduire le bateau. Par contre, il a été beaucoup moins sensible, au Musée Nobel à Oslo où les concepts sont durs à comprendre. Pour finir, je ne prévois pas d’y rester trop longtemps et je n’essaie pas de tout voir/lire (pour moi). Ainsi, ils ne rechignent pas du tout à y aller, et sont souvent même content!

Musée avec un enfant JO Albertville Les Aventures d'Arthur et Thibaut

@ Virginie (Les Aventures d’Arthur et Thibaut)

2/ Quel est votre musée préféré ?

Dur dur cette question… J’avoue que, récemment, nous sommes allés au Musée des Confluences à Lyon, que j’ai beaucoup aimé. Mais aussi au Musée des JO à Albertville que l’on a beaucoup apprécié aussi… Sans parler des musées Norvégiens dont j’ai parlé, ou du Musée Guinness à Dublin qui a passionné Arthur! Je n’arrive pas à en choisir un préféré !

Laura, du blog « Petits Homeschoolers« 

Le blog de Laura est un de mes blogs de référence pour l’instruction en famille. Une mine d’informations, d’idées et de réflexions autour de la pédagogie. Laura est une maman de quatre enfants tous instruits à la maison. Elle privilégie la pédagogie Charlotte Mason. Et puis, c’est une maman pleine de d’idées et généreuse puisqu’elle crée des fichiers très bien faits sur différentes thématiques et les partage gratuitement. C’est aussi une maman qui voyage avec ses quatre enfants. Une liberté que lui offre l’instruction en famille.

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec tes enfants ?

Je t’avoue n’avoir aucune méthode ni approche particulière en ce qui concerne les musées. Nous avons toujours eu l’habitude d’en fréquenter beaucoup, les enfants y sont donc habitués depuis tout petits. En général ça ne pose pas trop de problème, ils savent qu’ils doivent se tenir tranquilles (en général… parce qu’évidemment, il arrive que cela se passe mal pour x raisons). J’essaie simplement de me documenter un maximum avant, moi, juste pour être capable de répondre à leurs questions. J’essaie de ne pas trop devancer leurs questions, juste d’être là pour y répondre. Chacun a toujours un crayon et un bloc-notes dans la poche, pour dessiner et prendre des notes. Cela les « fixe » tout en leur permettant de garder un souvenir. D’ailleurs j’essaie moi même de m’y tenir: en me voyant faire ils le font aussi.

2/ Quel est votre musée préféré ?

En France sans hésiter le Puy du Fou (un véritable musée vivant pour voyager dans le temps). A l’étranger… Le Musée Skansen de Stockholm!

Violette, du blog « Prune et Violette« 

Pour un peu de douceur, pour s’émerveiller, pour avoir de belles idées… C’est chez Violette. J’aime son blog, ses photos, sa manière pleine d’amour de parler de sa fille, … C’est beau et ça fait du bien.

Musée avec un enfant Prune et Violette

@ Violette

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Prune ?

La plupart du temps, je ne fais pas de différence entre une visite au musée et n’importe quelle sortie que nous pourrions faire habituellement (balade en forêt, bibliothèque, ludothèque…). Prune est encore petite et je ne ressens en général pas le besoin de la préparer à une visite. Nous sommes récemment allées visiter la Grande galerie de l’évolution à Paris, je lui ai simplement dit que nous allions voir des animaux. J’aime le fait que lorsque nous allions visiter une exposition, elle pose un regard neuf sur les œuvres que nous voyons. Après à la maison, on peut expliquer des notions ou revenir sur des choses qui l’auraient éventuellement marqué.

En revanche lorsque les enfants sont un peu plus grands, je pense qu’il peut être intéressant de préparer certaines visites afin d’aider les enfants à aborder plus facilement ce qu’ils vont voir, ou même de préparer des petites activités à effectuer sur place (un petit carnet à compléter, des œuvres à retrouver dans le musée, etc…). Malgré un certain effort ces dernières années, la plupart des musées français manquent en effet cruellement de parcours adaptés aux enfants.

2/ Quel est votre musée préféré ?

Notre musée préféré, c’est vraiment une question difficile! Nous en avons deux dans notre ville que nous apprécions beaucoup (le MUDO et la Galerie nationale de la tapisserie), et que nous visitons régulièrement car les expositions temporaires sont toujours intéressantes, et aussi (et c’est important de le souligner) parce que nous avons la chance qu’ils soient gratuits ce qui les rend accessibles à tous.

Mais je crois que notre préféré reste le Louvre : les enfants ont l’espace de pouvoir évoluer librement et à leur rythme, surtout si on va aux moments où il n’est pas envahi par les touristes. De plus, Prune est à un âge où elle est très sensible à la taille des œuvres: elle est fascinée par les tableaux et les statues immenses, devant lesquelles elle passe de longs moment à tout décrire. A noter qu’il existe une « galerie tactile » où les enfants sont libres de toucher des reproductions d’œuvres, Prune a adoré!

Olga du blog « Poussette, biberon et sac à dos« 

Olga est une jeune maman qui a emmené Lou, sa petite fille de 2 ans, pendant 2 mois seule en Asie. J’aime sa volonté à continuer de voyager avec sa fille, de ne pas avoir peur de se lancer à la découverte du monde avec son petit-bout. De merveilleux souvenirs pour une maman et sa fille.

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Lou ?

Du haut de ses 2 ans, Louisa a déjà été dans plusieurs musées (dans plusieurs pays) et j’ai le sentiment que malgré son jeune âge elle est toujours très intéressée par ce qu’elle y découvre. C’est d’ailleurs pour ça que j’essaye de l’y emmener régulièrement.

Jusqu’à présent, je n’ai jamais rien préparé et marche à l’instinct mais également, de façon très pragmatique, en fonction des opportunités. Je veux dire par là, qu’égoïstement, j’emmène Louisa là où j’ai envie d’aller (par exemple dans les musées nationaux lors de notre séjour à Singapour, Bangkok ou encore Kuala Lumpur). C’est encore un bébé et elle ne tient pas en place. Elle court partout, n’a pas la capacité de se concentrer plus de 20 secondes alors j’avoue que les visites ne sont ni de tout repos, ni vraiment approfondies, ni longues (max. 1h). Ce sont plutôt des balades au milieu d’œuvres d’art! On regarde les couleurs, les formes, on observe, on décrit ce qu’on voit, on cherche des objets connus… J’essaye de lui montrer la beauté, la singularité, les côtés atypiques (« oh regarde, c’est bizarre, un animal qui est habillé! ») ou au contraire familiers (« tu reconnais, c’est comme à la maison ») de ce qu’on voit (que ce soit des tableaux, des objets du quotidien, des photos, des vidéos…). Et j’avoue que je suis toujours épatée lorsqu’elle me décrit avec ses mots ce qu’elle voit et qu’elle perçoit même des émotions dans ce qu’elle voit (« la dame pleure », « le monsieur est en colère », « le garçon rigole », « la petite fille est triste »). Louisa a eu 2 ans la semaine dernière et toutes ces visites ont eu lieu avant. Je ne cherche absolument pas à faire de ma fille un singe savant mais j’avoue avoir été très fière quand, à 21 mois, elle a répondu à sa mamie (sans que je lui souffle quoi que ce soit) qu’au musée il y a « des tableaux avec des couleurs » et c’est pour moi avant tout la preuve que les enfants sont très réactifs dès leur plus jeune âge. J’ai donc décidé que j’emmènerais Louisa dans des musées régulièrement. J’essayerai au moins une fois par mois. J’ai l’impression que ce qui est grand et coloré l’intéresse pour l’instant plus que des petits objets. Il y a donc de fortes chances que j’opte plutôt pour des expos d’art moderne et/ou contemporain (comme par exemple l’expo Jeff Koons au Centre Pompidou que j’aimerais voir avec elle). Mais tout vaut la peine d’être découvert, cela dépendra certainement d’où nous nous trouverons!

Je me plie également au jeu

1/ Comment abordes-tu une visite au musée avec Sacha ?

Quand nous avons le choix du musée, je lui propose deux musées en lui expliquant ce que l’on peut découvrir dans chacun des musées en mettant un peu de mystère. Il choisit alors ce qui le tente le plus. Je ne prépare pas nos visites en général, donc parfois je suis bien embêtée pour répondre à ses questions qui, souvent, me déstabilisent puisqu’elles sont éloignées de ce à quoi je m’attendais comme question, surtout que Sacha s’attache beaucoup aux détails. Si nous n’avons pas le choix du musée, je lui explique où l’on va et ce que l’on va faire. S’il peut faire des photos dans le musée, je prends son appareil photo. Sinon, je trouve un jeu sur place.

Musée avec un enfant Atomium Bruxelles

A l’Atomium, Bruxelles

2/ Quel est votre musée préféré ?

Notre musée préféré est sans conteste jusqu’à présent Den Gamle By à Aarhus au Danemark. Un musée en plein air qui reconstitue des villages danois à différentes époques (sauf l’époque Viking). Sinon, j’aime beaucoup le Musée des sciences naturelles à Bruxelles.

Je remercie toutes les mamans qui ont accepté de répondre à mes questions. Je vous invite à aller découvrir leurs blogs pour trouver des idées de sorties, de voyage ou d’activités avec vos enfants.

Et vous, quel est votre musée préféré ? Avez-vous des souvenirs de vos visites au musée enfant ?

Mots-clés qui ont conduit les internautes vers cet article:

  • 3 cose quon apprisie lors dune visite au musée
  • EXPLIQUER UN MUSEE
  • faire rentrer les enfants aux musées
  • musee pour tres jeunes enfants rennes
  • présentez une que vous avez déjà visite afin de linciter à la visiter à son tour

Laissez votre commentaire

Partager

8 Commentaires

Laisser un commentaire
    1. LaurenceV

      Merci. J’aurais bien interrogé encore d’autres mamans à ce sujet car c’est très intéressant et, surtout, on fait le plein d’idées.

    1. LaurenceV

      Merci. En effet, autant les éveiller dès le plus jeune âge aux belles choses. Leur apprendre à regarder, à observer, à se poser des questions, à s’étonner, à expérimenter… L’école de la vie.

  1. Tiphanya

    Ah, la rentabilité d’une visite au musée. Autant que possible on opte pour du pas cher ou gratuit car sinon nous aimerions y passer l’après-midi. Comme je comprends Florence qui n’emmène pas sa fille voir les expos temporaires. J’ai une amie qui peut faire toutes les expos gratuitement de par son boulot et qui emmène systématiquement sa fille, j’avoue que je suis jalouse d’elle.

    Et sinon, ma découverte du jour : tu habites à Bruxelles ? (je n’avais jamais cherché à savoir).
    Tiphanya Article récent Quand la vie nomade est un échecMy Profile

    1. LaurenceV

      Elle a bien de la chance ton amie. Florence est toujours une amie de bon conseil.
      Je n’habite plus Bruxelles. Mais, je suis de Bruxelles. J’y ai passé toute mon enfance, mes études et mes débuts dans la vie « adulte ». Nous y sommes retournés 6 mois vivre avec Sacha. Mais, je n’aimais pas être enfermée (et les loyers sont très chers). Maintenant, j’habite dans la province du Luxembourg. En pleine campagne. Près de Durbuy.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée Required fields are marked *

CommentLuv badge