Blog et carnet de voyage d'une maman, d'un papa et de leur fils autour du monde

Découvrir Marseille avec un enfant…

La semaine passée, nous sommes partis à Marseille en famille. Une première pour moi dans la cité phocéenne. J’attendais ce départ avec impatience. D’une part, parce que les pieds commençaient à me démanger sérieusement. D’autre part, parce que je ne connaissais pas du tout cette ville célèbre surtout pour son club de foot, sa série télévisée et sa réputation légèrement sulfureuse. Je ne savais pas à quoi m’attendre réellement bien qu’ayant vu l’émission plus que tentante d’Echappées Belles consacrée à Marseille. J’avais envie d’entendre son accent chantant, de manger du poisson et de voir la mer. J’avais envie de me balader dans les ruelles des nombreux quartiers de la ville et de découvrir la beauté des Calanques. Et, j’ai été comblée. J’ai aimé Marseille, son ambiance totalement méditerranéenne, une peu chaotique, son mélange des genres, ses surprises aux coins des rues. Je vous parlerai dans un prochain article de mes impressions sur Marseille. Aujourd’hui, je vous livre les activités testées et surtout approuvées par Sacha avec quelques infos pratiques.

Le petit train de la Bonne Mère

Train de la Bonne Mère Marseille avec un enfantUn incontournable quand vous voyagez avec un jeune enfant : prendre le petit train qui fait le tour de la ville. Le petit train de la Bonne Mère démarre du Vieux Port et nous amène à la Basilique Notre-Dame-de-la-Garde, surnommée la « Bonne Mère ». La promenade en train permet d’avoir un aperçu rapide et reposant d’une partie de la ville, de découvrir le palais du Pharo, la corniche Kennedy, le vallon des Auffes et le quartier Roucas-Blanc. Elle offre un répit précieux au parent qui veut visiter Notre-Dame-de-la-Garde sans devoir porter son enfant jusqu’au haut de la colline. Puisque, en effet, la Basilique a été construite au sommet d’une colline, à 162 m. La marche pour s’y rendre doit être très agréable cependant. Le petit train nous dépose au pied de la Bonne Mère et nous laisse 25 minutes pour visiter le monument. Cette basilique impressionne par sa prestance et, plus particulièrement, par la statue dorée de la Vierge à l’enfant posée en haut du clocher. Elle semble veiller tendrement sur la ville et la mer. De partout (ou presque) dans la ville, on la voit. Elle sert de repère aux habitants, aux marins et aux voyageurs de passage. Du haut de cette colline, le panorama sur la ville est magnifique. Nous sommes entrés dans l’église qui paraît toute petite par rapport à la grandeur du bâtiment et dans la crypte où j’ai expliqué à nouveau à Sacha (à ma manière) la vie de Jésus et la raison pour laquelle il est représenté cloué sur une croix. Je lui ai également expliqué ce que les gens faisaient dans l’église. Satisfait par mes réponses, nous sommes retournés en vitesse dans le train pour terminer notre petit tour. Si ce n’est qu’il faisait assez froid ce jour-là, j’avoue avoir apprécié cette balade paresseuse.Petit train touristique de la Bonne Mère. Marseille avec un enfant

Infos pratiques

Train touristique de Marseille

Circuit 1 : Notre-Dame-de-la-Garde

De Décembre à Mars, départ tous les jours toutes les 40 minutes de 10h à 12h et de 14h à 16h. Le circuit dure environ 1h20.

Gratuit pour les moins de 3 ans – De 3 à 11 ans : 4€ – Adultes : 8€

Sur le bateau vers les îles du Frioul Marseille avec un enfantLe bateau vers les îles du Frioul

Sacha adore les bateaux. Je ne pouvais donc pas passer à côté de l’opportunité de faire d’une pierre deux coups : prendre le bateau et visiter les îles du Frioul. J’avais l’intention de visiter également le Château d’If où Edmond Dantés, le comte de Monte Cristo de Dumas, aurait été enfermé. Mais, ce jour-là, le mistral souffle beaucoup trop fort et l’arrêt sur l’île d’If est donc annulé. La mer est agitée, le bateau va vite, il tangue, il roule et je commence à me sentir mal. Sacha, lui, trouve cela très amusant. Nous débarquons au port de Ratonneau, seuls touristes en cette journée froide (la plus froide de notre séjour) et venteuse. Je ne me démonte pas et emmène Sacha à la découverte de l’île de Pomègues. Nous traversons la digue de Berry. Nous ne voyons personne. Le vent souffle. Nous entrons dans un monde sauvage et rude. Le calcaire blanc habillé ici ou là d’une végétation rase mais riche en espèces variées et rares. J’aurais aimé avoir un guide de botanique pour pouvoir les reconnaître et animer notre sortie. Les gabians jouent silencieusement dans le vent. Les vagues se fracassent contre les falaises. L’eau des calanques est turquoise. Le soleil joue avec les nuages offrant des contrastes et une luminosité sans pareilles. Je suis sous le charme de cette île et je savoure. Mon objectif est le sémaphore en passant par le port de Pomègues transformé en ferme aquacole. Sacha me suit. Il joue, touche la pierre, sent les plantes, contourne les flaques d’eau. Il avance difficilement à cause du vent qui le pousse et le fait parfois tomber. Il abdique au port. Il ne veut plus faire un pas après être encore une fois tombé. Je le prends sur mon dos et poursuis notre marche. Nous passons près de la ferme aquacole. L’homme attache son chien qui, après nous avoir aperçu, se met à aboyer. Je reste à distance. Je me dirige vers le sémaphore. Il n’est plus très loin. Mais, à un moment, déstabilisée par le vent fort et les suppliques de Sacha, je déclare forfait et fais demi-tour. Nous retournons au port où nous achetons un sandwich dans le seul snack ouvert de l’île. Le port est abrité du vent. Nous mangeons au soleil en attendant la navette qui nous ramènera au cœur de Marseille. Cette sortie me semble idéale avec un enfant s’il n’y a pas trop de vent.Pomègues, île du Frioul. Marseille avec un enfant

 Infos pratiques

Les Navettes Maritimes Frioul If Express

Le guichet et le départ se trouvent sur le Quai de la Fraternité au Vieux Port.

1 île Aller/Retour : 10,50€ – Gratuit pour les enfants de moins de 4 ans.

Le Château d’If est fermé le lundi. Bon à savoir si vous désirez le visiter.Sur l'île de Pomègues. Îles du Frioul. Marseille avec un enfant

Le site du MuCEMPasserelle MuCEM Fort Saint Jean Marseille avec un enfant

Ce site est exceptionnel. L’esplanade du J4 nourrit les rêves d’évasion des parents et leur besoin de voir le beau et invite les enfants à courir et à s’inventer des histoires. Les bâtiments sont magnifiques et laissent bouche bée. La magie opère. Sur moi. Mais sur Sacha aussi. La lumière, le contraste des couleurs entre la mer, la pierre beige et l’anthracite minéral de la parure en béton du MuCEM.

Nous faisons le tour du bâtiment avant d’y entrer. Des visites sont organisées pour les enfants à partir de 4 ans. Dommage, Sacha est trop petit. Nous déposons nos affaires au vestiaire et montons au deuxième étage pour aller voir l’exposition de Raymond Depardon, « Un moment si doux », dans laquelle il expose ses clichés en couleur. J’apprécie beaucoup le travail de ce photographe. Tout en simplicité mais avec intensité. Des choses du quotidien, des petits riens, des détails, un regard, une anecdote qui racontent toute une histoire. Certaines photos sont exposées en hauteur et Sacha ne peut pas les voir. Par contre, certaines sont en grand format. Il les observe, choisit celles qu’il préfère, prend des photos des photos. Je le laisse regarder librement. Nous discutons ensuite de nos photos préférées. Nous allons ensuite voir l’exposition « Food. Produire. Manger. Consommer ». Des installations d’art contemporain. Je n’accroche pas tellement. Et, bien que j’essaye d’expliquer à Sacha pourquoi les sacs poubelle remplis de canettes vides sont une œuvre d’art et dénoncent notre surproduction de déchets, en quoi un casier rempli d’ail a une dimension symbolique et qu’il ne peut pas prendre les biscuits et les bonbons du rayon de supermarché à l’entrée parce que c’est une installation qui dénonce la société de consommation et la surabondance de l’industrie agro-alimentaire, je vois qu’il reste sceptique. Peut-être parce que je le suis aussi. Mais c’est un autre débat. Nous sortons de cette exposition qui nous laisse perplexes et allons prendre l’air sur le toit et au Fort Saint-Jean. Là encore, le lieu se prête bien à l’exploration des petits aventuriers. Nous y passons un bon moment. Nous repartons en prenant la passerelle située entre le bâtiment principal et sa robe en dentelle en béton. Il est tellement bien pensé. Il est une ouverture sur le monde. Une invitation à la découverte et au voyage. Nous devrons revenir quand Sacha sera un peu plus grand pour pouvoir participer aux activités et aller voir la collection permanente du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.Dans les couloirs du MuCem. Marseille avec un enfant

Infos pratiques

Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée.

Esplanade du J4

Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 18h en hiver.

Entrée : 8€. Gratuite pour les moins de 18 ans.

Pour plus d’informations ou organiser votre visite en famille, consultez le site du MuCEM : www.mucem.org

La visite d’une savonnerie

Savonnerie marseillaise de la Licorne Marseille avec un enfantQuand on parle de Marseille, on pense souvent au savon de Marseille. Alors, comme j’aime les clichés et parce que j’avais envie d’acheter du savon à Marseille, j’ai emmené Sacha dans une savonnerie traditionnelle artisanale. C’est toujours l’occasion de lui faire découvrir quelque chose de nouveau et, surtout, de lui montrer comment sont fabriqués ces savons que nous utilisons au quotidien et de lui proposer ensuite une activité pour en faire nous-mêmes. J’ai choisi de visiter la Savonnerie Marseillaise de la Licorne qui organise trois visites gratuites tous les jours. Le chef de l’atelier nous a présenté les différentes étapes de la fabrication du savon : du mélange de l’huile végétale et de la soude jusqu’à l’estampillage des savons. Les machines utilisées sont encore traditionnelles et pour la plupart centenaires. Il s’agit ici d’une production artisanale faite par trois artisans dans l’atelier du Cours Julien. Sacha semble vraiment avoir apprécié cette visite. Il a été intéressé, a posé des questions et a longuement regardé les ouvriers qui moulaient des savons à la rose en forme de cœur. Le sol est glissant et l’odeur est forte. Elle pique le nez et les yeux et prend à la gorge dès qu’on entre dans l’atelier.

Autres avantages de choisir cette savonnerie située au Cours Julien : la plaine de jeux et la très belle librairie jeunesse « La boîte à histoires » où l’on peut passer des heures perdus dans les livres sans savoir choisir celui qui aura la chance de rejoindre notre bibliothèque.

Infos pratiques

Savonnerie Marseillaise de la Licorne

34, Cours Julien

Visites gratuites à 11h, 15h et 16h (fermé le dimanche)

Foire aux Santons

Carrousel Foire aux Santons Marseille avec un enfantMarseille, c’est aussi la capitale du santon. De ce fait, chaque année, pendant la période de Noël, se tient la Foire aux Santons. Cette année, c’est la 212e édition de cette foire créée en 1803. Une trentaine d’exposants proposent les mêmes santons de Provence (enfin, pour la non-initiée que je suis). Mais certains se démarquent pour leurs mises en scène qui attirent petits et grands. Nous sommes restés émerveillés, en oubliant même de prendre des photos, devant une vitrine représentant tout un village provençal avec les différents métiers traditionnels, le cours d’eau, les ponts, les animaux de la basse cour, la crèche, les rois mages et les visiteurs venus offrir des présents aux parents de Jésus… Il y avait même Saint-Nicolas ! Le copain de Sacha. Chez nous, nous ne mettons pas de sapin de Noël, ni de crèche, ni de décoration même. Mais je trouve ces crèches provençales en terre cuite jolies et je regrette un peu de ne pas suivre cette coutume. Elles permettent d’imaginer la vie d’antan et de découvrir la tradition de Noël. J’ai aimé voir des familles venir à cette foire pour choisir ensemble une ou deux figurines à ajouter à leur crèche. Quelle belle tradition familiale. Pour Sacha, par contre, les santons c’est un peu comme les Playmobils.

Sur la foire, il y a également un beau carrousel en bois. Pour le grand plaisir des enfants et des parents qui font coucou à chaque tour avec un grand sourire.

Infos pratiques

Foire aux Santons de Marseille

Jusqu’au 31 décembre – Place Charles-de-Gaulle de 10h à 19h.

Le Vieux Port

Ombrière Foster sur le Vieux-Port. Marseille avec un enfantL’endroit où nous revenons à chacune de nos promenades. Comme le point central de Marseille. Un espace pour courir. Pour observer les bateaux, la vie dans le port, les pêcheurs, la vie sur les quais. Un espace pour jouer et s’amuser à marcher la tête en l’air sous le miroir ombrière de Norman Foster. S’imaginer des départs vers des terres lointaines. Passer entre les échoppes du petit marché de Noël et acheter des bistouquettes parce qu’on adore le saucisson. En revanche, cela ne me semble pas du tout l’endroit idéal pour manger.Sur le Vieux-Port en décembre. Marseille avec un enant

Manger au Balagan

Nous sommes tombés sur cette adresse par hasard. Elle était près de notre hôtel et nous avions faim. Et pour nous, ce fut un véritable coup de cœur. Non seulement on y mange de savoureux plats végétariens tous faits maison mais en plus l’équipe est plus que sympathique. Certains ont tendance à dire que les recettes végétariennes manquent de saveur et de goût, que ce n’est pas du tout ludique et qu’il faut être bien courageux. Parfois, ça l’est. Surtout quand on n’est pas habitué. Mais la plupart du temps, les saveurs sont plus riches et intenses. Après, c’est une histoire de goût. Mais pour ceux qui douteraient encore, le Balagan vous fera complètement changer d’avis. C’est délicieux, c’est ludique, c’est joyeux. Et puis, pour vous donner encore plus envie d’y aller, l’ambiance est décontractée et bienveillante. Yannick, Eva et Julien forment une équipe souriante et drôle qui nous a accueilli chaleureusement. Les enfants comme les parents y trouveront leur bonheur. Sacha a même été invité à un cours de cuisine personnalisé ! Ah ben oui, parce que quand on découvre une telle adresse, on a envie d’y retourner encore et encore. Marseille me séduit davantage à chacun de mes passages. Merci à vous !Saliver devant le comptoir du Balagan à Marseille. Marseille avec un enfant

Infos pratiques

Le Balagan

99, rue du Rouet

Marseille 8ème

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 16h

Flâner au parc Borély

Conseillé par Yannick comme étant un des plus beaux parcs de la ville et comme nous n’étions pas très loin, nous sommes allés faire un tour au parc Borély en fin de journée. Nous avons couru, Sacha a joué et surtout nous avons donné à manger aux canards et ragondins. Ici, les ragondins ne sont pas du tout farouches. Ils venaient presque manger dans nos mains. Nous nous sommes amusés pendant près d’une heure avec eux tout en faisant le tour de l’étang, oubliant totalement de sortir l’appareil photo. Nous avons aussi assisté au coucher du soleil donnant de belles couleurs d’hiver au ciel. Un moment de calme au milieu de l’agitation et du bruit de la ville. Et si vous aimez les arts décoratifs, le Château Borély accueille le Musée des Arts décoratifs et de la Mode. Malheureusement, nous sommes arrivés trop tard pour aller y faire un tour. Mais ce sera sûrement à notre programme lors de notre prochain séjour.

Friche la Belle de MaiAller à la Friche la Belle de Mai à Marseille.... Marseille avec un enfant

Lors de notre première visite à Marseille, j’avais adoré la Friche la Belle de Mai. De l’art urbain, des initiatives citoyennes, un cinéma, un café-librairie, des expositions, une aire de jeux, un endroit vivant. Nous y sommes retournés en décembre 2016, quelques jours avant les fêtes de Noël, et nous avons passé un excellent moment aux Folies Foraines. Un marché de créateurs, des producteurs artisans, des rencontres autour des fêtes foraines (qui font aussi partie de mon histoire), des ateliers pour petits et grands et surtout de magnifiques carrousels sortis tout droit des livres d’enfance. Alors, si vous allez à Marseille, allez jeter un petit coup d’œil au programme, vous trouverez certainement une activité originale à faire en famille !

Folies Foraines et aire de jeux. Friche la Belle de Mai. Marseille avec un enfant
Folies foraine à la Friche la Belle de Mai. Marseille avec un enfant

Les Calanques

Sur la Calanque de Port-Miou, du côté de Cassis, sentier du Petit Prince. Marseille avec un enfantEnfin, les Calanques. Les Calanques parce que ça sent bon, parce que c’est beau, parce que la lumière est sublime, parce que c’est isolé, parce qu’il y a la mer et des bateaux… Sacha aime marcher. C’est donc toujours un plaisir de randonner avec lui. Il est curieux et observateur. Son passe-temps préféré est de ramasser du bois. Nous avons marché autour de la Calanque de Sormiou. Je vous conseille aussi fortement la Calanque de Port Miou près de Cassis. Un sentier didactique est proposé avec des panneaux de présentation expliquant l’environnement, la géologie, la faune et la flore, les richesses et les particularités des Calanques. Ce sentier est appelé le « Sentier du Petit-Prince » en l’honneur de Saint-Exupéry dont l’avion aurait disparu au large de Cassis. La promenade est très facile et donc accessible aux enfants qui n’aiment pas marcher. En plus, elle est enrichissante tant pour les parents que pour les enfants. La vue sur la Calanque de Port Miou est sublime et celle sur le Cap Canaille est magique, surtout au coucher du soleil.Sur le sentier du Petit Prince à la calanque de Port-Miou, près de Cassis. Marseille avec un enfant

 

Il me semble que nous n’avons encore rien vu de Marseille. J’ai hâte d’y retourner, de retrouver sa lumière et son rythme. De visiter le Muséum d’Histoire Naturelle, la Major, le Château Pastré, la Château d’If, l’Estaque, le quartier du Panier, …Vue sur Marseille depuis Notre-Dame-de-la-Garde. Marseille avec un enfant

Marseille avec un enfant en carte

Quels sont vos coups de cœur à Marseille ? D’autres endroits à nous conseiller pour une visite en famille ? Quels sont vos endroits secrets ?

Elles ont visité Marseille avec leurs enfants : Christine de Maman voyage et Sandrine de Voyage et enfants.

Si vous avez aimé notre article, n’hésitez pas à le partager sur Pinterest :Marseille et ses environs avec un enfant

Enregistrer

Mots-clés qui ont conduit les internautes vers cet article:

  • marseille avec les enfants
  • les choses a voir pour les enfants a marseille
  • marseille avec enfants
  • marseille avec un enfant
  • quel musée voir à marseille pour les enfants

Laissez votre commentaire

Partager

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Fred

    Marseille, c’est la ville la plus pittoresque de France , je pense. J’aime bien marseille si c’est pour quelques temps, mais pour y vivre , c’est trop animé à mon goût, je prfere des villes plus calme

    1. LaurenceV

      Bonjour Fred, j’aime beaucoup Marseille, mais je ne pense pas non plus que je pourrais y vivre. Quelques semaines sûrement. Après, j’aurais besoin de retrouver un peu de calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée Required fields are marked *

CommentLuv badge