Japonaises. Celles qui éclairent le ciel, Florence Plissart

(4 avis client)

55,00

Expatriée au Japon pendant dix-huit mois, Florence Plissart est partie à la rencontre des femmes du Japon avec ses crayons et ses pinceaux pour sésame. Comment mieux découvrir un pays qu’en échangeant avec ses habitants, et quoi de mieux qu’un portrait pour briser la glace lorsqu’on n’a pas les mêmes références culturelles et parfois pas de langue commune ? Quarante femmes âgées de 16 à 92 ans ont posé pour elle dans le lieu ou le contexte de leur choix dans trois régions du Japon (Hokkaido, Tokyo et l’île d’Amami). Au fil de rencontres tissées de femme à femme, elles partagent leur visage et leur récit de vie qui viennent s’entremêler aux impressions de voyage de l’auteure.

Japonaises. Celles qui éclairent le ciel, un voyage vers l’Autre, un voyage vers soi… Un voyage poétique et intime au Japon loin des clichés exotiques, à la découverte des cultures japonaises mais aussi des histoires et des aspirations de toutes ces femmes qui partagent, le temps d’une rencontre avec Florence Plissart, un bout d’elle-même.

En stock

UGS : JAP Catégorie : Étiquettes : , , , , ,

Description

Expatriée au Japon pendant dix-huit mois, Florence est partie à la rencontre des femmes du Japon avec ses crayons et ses pinceaux pour sésame. Comment mieux découvrir un pays qu’en échangeant avec ses habitants, et quoi de mieux qu’un portrait pour briser la glace lorsqu’on n’a pas les mêmes références culturelles et parfois pas de langue commune ?

Quarante femmes âgées de 16 à 92 ans ont posé pour elle dans le lieu ou le contexte de leur choix dans trois régions du Japon (Hokkaido, Tokyo et l’île d’Amami). Elles sont étudiante, retraitée, entrepreneure, athlète, infirmière, musicienne, habilleuse de kimono, femme au foyer, chamane… Au fil de rencontres tissées de femme à femme, elles partagent leur visage et leur récit de vie. Ceux-ci s’entremêlent aux impressions de voyage de l’auteure.

« Un portrait est un moment particulier de mise à nu pour le modèle comme pour l’artiste. J’ai compris que nous pouvions nous servir de ce moment intimidant pour ouvrir un espace d’intimité et d’authenticité très beau, qui pouvait rendre l’expérience plus riche et plus profonde pour elles comme pour moi. »

Dans Japonaises, chaque visage est un voyage vers l’autre. Chaque histoire honore la force et la beauté des femmes et nous invite à découvrir le Japon depuis l’intérieur, au-delà des clichés. Et chaque rencontre est une étape sur un chemin qui mène aussi vers soi.

L’auteure

Carnettiste et voyageuse née à Bruxelles, Florence Plissart utilise le dessin et la peinture pour ouvrir un chemin vers les autres. La rencontre, le regard et le voyage sont des fils rouges récurrents dans ses projets artistiques. L’écriture et la poésie habitent aussi depuis longtemps son univers. Ses œuvres et carnets de voyage ont été exposés régulièrement en Belgique, en France et au Japon. Elle a également créé une activité de reportages d’événements en croquis.

De janvier 2017 à juin 2018, Florence a résidé au Japon. Japonaises – Celles qui éclairent le ciel est issu du projet de portraits réalisé pendant son séjour sous le titre Women of Japan, qui a bénéficié d’expositions à l’Alliance française de Sapporo et à l’Ambassade de Belgique à Tokyo.

Caractéristiques du livre

180 pages / Format 24,5 x 28,cm / Couverture cartonnée

Textes en français et dessins de Florence Plissart – Traduction partielle en anglais et en japonais par Florence Plissart, Elizabeth Anne Muller et Fei Shi pour l’anglais et par Nozomi Kanda-Ribouillault pour le japonais.

Tirage de 1000 exemplaires

On parle du livre

Rencontre en live avec Florence Plissart à l’occasion de la sortie de son livre sur la page FB Partis Pour Éditions

Informations complémentaires

Dimensions 24.5 × 28.5 cm

4 avis pour Japonaises. Celles qui éclairent le ciel, Florence Plissart

  1. plissart michel

    Votre avis *Le livre est magnifique, tant les dessins que les textes et la mise en page.
    la plume qui dessine est aussi belle et bonne que celle qui écrit

  2. carine christens

    Superbe. Textes et dessins gracieux nous emportent dans un voyage inédit, dans l’âme de 40 Japonaises.
    Les portraits parlent, les fonds aussi ; les couleurs sont réussies et adaptées.
    Le style est agréable et facile à lire; les anecdotes et explications sont intéressantes et plaisantes.
    Quant à ces Dames, elles rayonnent de tendresse, de courage, de subtilité… de féminité.

     *

  3. Jacqueline

    Quel beau cadeau! je me croirais là-bas, moi-même en contact avec ces japonaises si lointaines. Merci. Jacqueline, 89 ans, confinée avec résignation.

  4. Plissart Evelyne

    Votre avis *tout simplement sublimissime à lire et relire et regarder à l’infini!!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.