Coup de foudre au Lake District

par | 28 Déc 2015 | Royaume-Uni

C’est l’histoire d’une rencontre qui s’est faite un peu par hasard. Au détour d’un article entrevu sur un blog. D’un festival qui nous menait de l’autre côté de la Manche, au Pays de Galle, et d’un bateau qui nous déposait aux portes de l’Ecosse, à Newcastle. Nous avions deux journées à combler avant de descendre à Pembrey. Allions-nous rester à Newcastle ou découvrir une autre région d’Angleterre ? C’est alors que j’ai repensé à cet article lu sur le blog de Caroline, Voyage Family, dans lequel Laure-Anne nous expliquait son coup de foudre pour cette région méconnue d’Angleterre jusqu’à aller s’y installer pour de bon avec sa famille. J’ai regardé la carte et calculé les trajets. Destination inconnue, tentante et parfaite où passer ces deux journées !

Une invitation poétique

Lake District National Park

De petites routes de campagne bordées de jolis murets en pierre, de beaux cottages comme dans les contes de notre enfance, de vertes prairies, de douces mais hautes montagnes vertes, des moutons à perte de vue. Une nature sauvage, un côté romantique, une invitation à la mélancolie, une entrée dans le monde poétique de Wordsworth… Nous avons roulé sur ces routes éblouis par cette nature, étonnés de trouver un paysage qui reflète tant notre âme.

 

Premier beau jour de printemps

A demi couché sur la mousse
Sous un dais d’arbres balancés,
J’étais dans cette humeur très douce
Qui nous mène aux tristes pensers.

La Nature était si charmante
Que je souffrais de sa beauté,
Songeant aux maux que l’homme invente,
Aux biens qu’il laisse de côté.

Les pervenches aux bleus calices
Enlaçaient les coucous d’or clair.
Qui peut douter de vos délices,
Fleurs heureuses d’aspirer l’air?

Les oiseaux jouaient vifs et prestes;
Si je ne puis voir en leur coeur,
Le moindre de leur menus gestes
Semblait un frisson de bonheur.

Les branches tendaient vers la brise
Leurs doigts en fleur pour la saisir.
Comment faire, qu’on me dise,
Pour ne pas voir là du plaisir ?

Si tel est le monde où nous sommes,
Si l’arbre et l’oiseau sont heureux,
Ai-je tort de plaindre les hommes,
Songeant aux maux créés par eux ?

Notre itinéraire

 

Arrivant de Newcastle, nous nous arrêtons à Ambleside, une ville charmante, où nous avons joué une partie de mini-golf sur un terrain verdoyant avant de continuer vers Coniston où nous passerons la nuit.

Partie de mini-golf, White Platts, Ambleside, Lake District National Park

Le lendemain, nous nous rendons à Eskdale pour prendre une vieille ligne de chemin de fer, le Ravenglass & Eskdale Railway. Pour rejoindre la gare, nous prenons une petite route, fermée en hiver, qui serpente dans les montagnes. Le voyage se passe sans un mot. Quelques arrêts pour nous imprégner du paysage. Des montagnes, du vert, la nature, les moutons… Nous avons l’impression d’être dans un film, ou dans un rêve. Que ce que nous voyons n’est pas réel tant c’est beau. A Eskdale, les enfants jouent dehors malgré la fine pluie et nous attendons impatiemment le moment d’embarquer dans le train. Un tout petit train, comme un jouet pour les grands, un train pour le transport des marchandises dans la campagne anglaise, une promenade bucolique au rythme de la locomotive à vapeur. Un vrai régal pour les amoureux des trains que nous sommes. Tout est bien entretenu par une équipe de passionnés. Tout est bien fait avec le souci du détail et de l’excellence.

Ravenglas & Eskdale Railway, Lake District National Park

Au retour, nous reprenons la route vers le Windermere Lake que nous voulons traverser, espérant avoir encore le temps d’entrer dans le monde de Beatrix Potter, la mère de Pierre Lapin et de Madame Piquedru entre autres. Les histoires de Miss Potter ont bien souvent accompagné les enfants à l’heure du coucher. J’aime ces petites histoires qui évoquent la vie des animaux associant anthropomorphisme et réalité cruelle. Les dessins de Beatrix Potter, naturaliste expérimentée, sont très réalistes et détaillés. Les enfants adorent car les animaux qu’ils ont l’habitude de voir prennent vie. Mais aussi, le tragique de l’existence, le suspense et la peur qu’il engendre, les tient en haleine et les fait réellement entrer dans l’histoire. Beatrix Potter ne ménage pas la sensibilité de nos enfants et leur raconte des histoires avec les mots justes et compliqués qui stimulent leur imagination. La route vers Windermere est à nouveau source d’émerveillement. Nous n’en revenons pas et commençons même à envisager de venir nous installer quelques temps ici pour écrire et marcher, tels ces poètes romantiques anglais, Coleridge, Wordsworth, grands marcheurs, nourrir notre imaginaire et notre soif de poésie, nous ressourcer et trouver la paix de l’âme. Nous arriverons malheureusement trop tard pour le musée et poursuivrons notre route vers le Pays de Galles, en quittant à regret ce paradis, ce conte de fées.

Quelques images du Lake District

Je vous laisse sur ces quelques photos prises au long de la route. Lorsque nous y pensions. Lorsque nous sortions de nos rêveries. Lorsque nous n’en pouvions plus de voir tant de beautés et voulions prendre un peu de recul. J’espère que ces quelques images seront à la hauteur des lieux qui nous ont touché l’âme.

Ambleside, Lake District National Park

Cette article contient des liens affiliés, si le monde de Beatrix Potter vous enchante, si les poèmes de Wordsworth nourrissent votre âme ou si vous souhaitez visiter cette magnifique région en famille en payant un prix raisonnable pour dormir, sachez qu’en achetant un de ces livres ou en réservant votre hébergement via ces liens, vous nous permettrez de toucher une petite commission et ainsi d’assurer le maintien de ce blog.

Articles liés

Itinéraire d’un voyage dans les Cyclades

  L’année passée, à la même époque, nous marchions sur les sentiers des îles cycladiques, nous nous baignions dans les eaux turquoises de la mer Egée, nous nous régalions de yaourt, de miel, de fruits sucrés et de feta à Naxos, sirotions des Mythos au...

lire plus

Sur l’île de Noirmoutier

  Suite à l’invitation par Vagues Océanes au camping Le Brandais à Brem-sur-Mer en Vendée en compagnie de Tiphanya et Nine, nous avions deux journées pour découvrir le camping et les environs. Sachant que les enfants souhaitaient faire du vélo, tester...

lire plus